Les agriculteurs

Les colons romains apprirent aux Ligures à cultiver la vigne et à produire du vin ainsi qu'à greffer les oléastres sauvages, pour qu'ils donnent de grosses olives chargées d'huile. Les terrains ingrats de la région, dégradés par les troupeaux de chèvres et de moutons, et qui ne donnaient jusqu'alors que de maigres récoltes de seigle, de fèves, de pois chiches et de lentilles, se couvrirent bientôt de terrasses chargées d'oliviers, de vignobles et de champs de blé. Toute la région prit à partir du 1er siècle après Jésus Christ l'aspect d'un véritable jardin paysager.